The Violetbox

SA 17/01/2015 - 21h30 - Prix libre

+ S’inscrire à l’événement sur Facebook +

THE VIOLETBOX [Saintes]
La p’tite story >>>

The violetbox est né de la rencontre de jeunes musiciens au sein de l’école de musique ou ils prenaient leurs cours d’instrument respectifs.
Mathieu, alors jeune guitariste de 13 ans, apprenait la guitare alors qu’Eugénie prenait ses cours de batterie dans la salle d’à coté. La rencontre fut obligatoire et un embryon de formation fut créé avec deux de leur amis musiciens, Guillaume (guitariste) et Victor (bassiste). Cherchant un chanteur, ils eurent la proposition de deux filles de leur age, Lola et Olivia et finalement ils décidèrent de garder Lola étant « multifonction » (guitariste, chanteuse) mais aussi Olivia qui possédait déjà à l’époque un joli brin de voix. Les « Never Ends » étaient nés.

Peu de temps après, Victor et Guillaume se retirèrent du groupe et la formation définitive était presque en place, ils ne manquait plus qu’un bassiste. C’est alors que Simon est arrivé, tel Zorro, avec l’intention d’apprendre la basse au sein de l’école. Après quelques mois d’apprentissage, il rejoint les Never Ends et ceux-ci commencent à travailler sur des reprises aux influences Blues/rock, apprenant le métier. Ils ont alors tranquillement commencé à ce produire, pour des concerts locaux (fêtes de village, quelques 1eres parties de groupes du coin, …) leurs permettant de se roder à la scène
Le groupe change de nom l’année d’après et devient « The VioletBox », en hommage à leur salle de répétition qui à été repeinte en violet intégral (l’école n’étant pas riche, il ne restait plus que cette couleur en stock!).

Toujours dans l’envie d’avancer et de voir plus loin, les « VioletBox » s’attaquent à un répertoire plus ardu ( Led Zeppelin, The Doors, Queen, … ) et perfectionnent leur technique. Ils commencent à jouer dans des bars, dans des restos, ils jouent en compagnie de groupes ayant un bon niveau et apprennent peu à peu le métier de la scène. Une moyenne minimale de 10 concerts par an (un par mois) et un travail acharné font qu’ils sont de plus en plus appréciés par un public qui les suit peu à peu .
En mai 2011, ils font la 1ere partie du groupe «TOYBLOÏD» sur la scène des anciens abattoirs de cognac, ils ont alors 14 ans et dégagent une sacrée énergie.
En 2012, ils enchaînent les concerts sur le Poitou Charentes et se forgent peu à peu comme un groupe en devenir.

La décision est prise, ils se lancent dans la création, s’enferment durant 4 mois sans accepter de prestations et mettent en commun leurs envies et leurs idées. Ils ressortent alors avec leurs propres morceaux, mélange de 70’s et de nouveauté, de blues et de funk. Pas vraiment classable parmi l’offre actuelle, mais le public est toujours au rendez vous sur ce nouveau répertoire qu’ils testent au « Chat noir » à Nantes ou encore à cognac.
Ils participeront le 9 mars 2013 aux demi-finales du concours du gibus-palladium, le célèbre café-concert parisien, comme une récompense à leur travail de ces 4 années passés.

> Page Facebook de The VioletBox
> Site de The VioletBox